12.06 2020

Les robots vont-ils bientôt remplacer les écrivains ?

Les robots vont-ils bientôt remplacer les écrivains ?

Bon nombre de métiers sont à l'heure actuelle menacés par l'arrivée en force de la robotique dans le monde professionnel. Plusieurs fonctions sont en ce moment robotisées pour être plus performantes face aux enjeux actuels. Parmi les métiers qui risquent d'être automatisés, il y a celui de l'écrivain. Mais les robots vont-ils prendre la place des Hommes et de leur plume ?

Un changement de cap progressif

Certains observateurs avancent que le métier d'écrivain sera automatisé dans l'avenir. Les choses ne se feront néanmoins pas dans un futur proche car de nombreux éléments méritent encore des perfectionnements. L'émergence de la fameuse IA ou Intelligence Artificielle a rendu possible la robotisation des certains métiers. Les premières expériences ont montré que l'IA était capable de rédiger des textes de qualité acceptable.

Selon les experts, cette technologie a encore du chemin pour arriver à réaliser des ouvrages comme le ferait un écrivain. La robotique nécessite en effet des améliorations avant de proposer des articles de haute qualité. Les expériences menées montrent en revanche des textes mal rédigés avec une incohérence palpable. Le fil conducteur est absent des textes rédigés par les robots sans parler des styles décousus et fades.

L'arrivée inéluctable de l'écrivain artificiel

Même si le résultat de l'utilisation de la haute technologie dans l'écriture n'est pas encore au point, le passage vers ce nouveau mécanisme est inéluctable. Ce concept n'est d'ailleurs pas une nouveauté car les ordinateurs ont toujours écrits des histoires depuis plusieurs décennies. La tendance sera donc la même en perfectionnant des robots à la plume affutée et originale. Les fervents défenseurs des robots écrivains ont quand même une lueur d'espoir.

En 2016, un robot a en effet réussi à réaliser l'impossible jusque-là : réussir la qualification dans un concours littéraire. Cela s'est passé au Japon dans le cadre d'une compétition nationale qui regroupe les plumes prometteurs du pays du soleil levant. Le robot a réussi à façonner un récit structuré même si quelques lacunes ont été constatées. Ce premier cas ne doit pas non plus occulté les autres tentatives qui ont échoué.

Le passage vers la robotisation de l'écriture n'est donc pas pour demain. Les écrivains peuvent encore dormir tranquille et se lever de bon matin pour écrire.

Les contraintes à prendre en compte

Un robot, aussi performant soit-il, ne s'improvise pas écrivain du jour au lendemain. Il doit acquérir des tonnes de connaissances avant de pouvoir commencer à écrire des lignes accrocheuses. L'intelligence artificielle est là pour accélérer l'évolution des robots vers une autonomie dans la rédaction. Les contraintes techniques et économiques sont toutefois multiples comme le manque de compréhension du contexte de l'IA.

Le robot ne peut de même pas percevoir le sarcasme ni l'ironie. Ces manquements sont néanmoins corrigés par l'avènement du big data mais surtout de l'intelligence émotionnelle. L'émotion ainsi que l'inspiration sont en effet essentielles dans le monde de l'écriture de romans ou d'essais littéraires.

Les investissements à réaliser sont encore nombreux avant que les robots ne prennent définitivement la place des écrivains. Le robot est actuellement utilisé pour assister l'écrivain dans sa tâche. Cette coopération entre l'Homme et la robotique est d'ailleurs très présente dans le milieu professionnel moderne.